La respiration

Sophrologie et respiration



La sophrologie donne une place importante à la respiration car c’est la seule fonction neurovégétative qu’il nous soit possible de contrôler directement.

Une respiration profonde, lente et régulière a la capacité de mettre au repos le système neurovégétatif. C’est le seul moyen par exemple d’influer sur notre rythme cardiaque.
Mais très souvent sous l'effet du stress, des soucis, nous perdons notre ancrage notre respiration remonte. Au lieu d’être abdominale comme celle du nourrisson, elle devient thoracique.

La respiration thoracique n’est pas la plus efficace pour remplir les poumons et a tendance à s’accélérer pour répondre au manque d’oxygène.

Le risque principal est que notre cerveau interprète ce signal comme une menace et qu’il active notre système nerveux sympathique. (Ce dernier ayant pour fonction d’accélérer le système neurovégétatif pour nous protéger des agressions)

Il déclenchera décharges d’adrénaline, accélération du rythme cardiaque, hausse de la tension et crispation musculaire.
On retrouve ici la liste des conséquences physiologiques du stress.

Un des premiers effets d’une séance de sophrologie est de faire redescendre la respiration au niveau abdominal avec l'apaisement que cela apporte.

SOPHROLOGIE à VILLEJUIF et à PARIS

CALENDRIER